Vous êtes ici

Actualité

Mardi 26 Septembre 2017, 10:45

Action devant l’Institut Saint-Joseph suite au licenciement sans états d’âme de 4 travailleuses

Début juillet, l’Institut Saint-Joseph de Saint-Ghislain a licencié ses quatre techniciennes de surface. Objectif de la direction : externaliser le service de nettoyage pour réaliser des économies. Une décision injuste et inacceptable étant donné la bonne santé financière de l’établissement et une population scolaire en augmentation ces dernières années.

La Centrale Générale - FGTB Mons Borinage a rapidement tenté de prendre contact avec la direction afin de trouver des solutions pour les travailleuses. Mais cette dernière est restée sourde à cet appel.

Etant donné le manque de considération et d’humanité de la direction envers ses travailleuses, une action s'est déroulée devant les portes de l’institut ce mardi matin afin de sensibiliser les élèves et de leurs parents.