Vous êtes ici

International

Mardi 16 Janvier 2018, 15:30

Congrès mondial IBB : “Le pouvoir au peuple”

En décembre dernier, la Fédération Syndicale Internationale du Bâtiment et du Bois, l’IBB, organisait son congrès mondial à Durban, en Afrique du Sud. Une délégation de la Centrale Générale – FGTB a participé activement à ce congrès. La délégation a également profité de l’occasion pour rencontrer des ouvriers de la construction sud-africains lors d’une visite de chantier.

L’IBB regroupe 340 syndicats issus de 132 pays. Cette fédération syndicale internationale représente 12 millions d’affiliés. La Centrale Générale – FGTB est active au sein du conseil mondial de l’IBB puisque deux de ses représentants y siègent. Le congrès a accueilli plus de 700 représentants issus de tous les continents. Ensemble, ils ont défini les priorités pour les 4 années à venir.

« Amandla »

Les organisateurs du congrès ont choisi un slogan hautement symbolique : « Amandla ». Il s’agit d’un cri de ralliement qui remonte à la lutte contre l’apartheid et qui est souvent utilisé par les syndicats africains. On pourrait le traduire par « Pouvoir » ce à quoi la foule répond: « au peuple! ».
Un séminaire sur le syndicalisme innovant était organisé en marge du congrès. Celui-ci a révélé une énorme richesse au travers d’expériences syndicales et de stratégies.

Les femmes et les jeunes

Pour les années à venir, l’IBB veut accorder une place plus importante aux jeunes et aux femmes au sein de son organisation. Une volonté que nous ne pouvons qu’encourager.

Le congrès a également été l’occasion de remettre en avant la force de l’IBB en matière d’organisation de campagnes. Citons par exemple les campagnes pour la sécurité lors de la construction de stades sportifs et contre l’esclavagisme moderne au Qatar. L’organisation continuera sur cette lancée dans les années à venir.

La solidarité internationale fait partie de notre ADN et nous ne la laisserons jamais tomber.

Renforcer la fédération européenne

Le renforcement de la FETBB, la fédération européenne, est essentielle. Ce point a d’ailleurs fait l’objet de discussions durant le congrès. La FETBB doit affirmer ses propres priorités, afin de renforcer les organisations syndicales européennes. N’oublions pas que nos travailleurs du secteur de la construction sont aujourd’hui encore confrontés quotidiennement aux sociétés boite aux lettres et au dumping social.

La Centrale Générale – FGTB a également réclamé lors du congrès une attention particulière pour la situation des ouvriers de la construction en Palestine. L’occupation militaire rend tout travail décent impossible.