Vous êtes ici

Actualité

Lundi 12 Octobre 2015, 9:15

Grève dans les carrières de calcaire car les patrons refusent de négocier de meilleurs salaires

Ce matin, les travailleurs des carrières de calcaire se sont mis en grève pour 24 heures. Il s’agit de la sous-commission paritaire 102.09. Les entreprises les plus importantes touchées par ce mouvement sont Lhoist, Carmeuse, Sagrex et Holcim.

Les travailleurs ont débrayé face au refus du patronat, regroupé au sein de la fédération Fediex, d’accéder à la demande d’une augmentation correcte des salaires. Malgré le blocage salarial en 2015 et le saut d’index qui portent déjà gravement atteinte au pouvoir d’achat, et malgré les cadeaux fiscaux et les réductions de cotisations sociales dont ils profitent, les employeurs refusent une amélioration raisonnable des salaires en 2016 et bloquent entièrement les négociations sectorielles.

La détermination des grévistes est d’autant plus grande que leur revendication porte sur l’ensemble du secteur et permet donc d’améliorer la situation de tous les travailleurs du secteur, y compris ceux des petites carrières.

En ce qui concerne les carrières de porphyre et de quartzite – la sous-commission 102.03 – un conciliation entre employeurs et syndicats a eu lieu, suite aux actions des travailleurs. Cependant, la position des employeurs n’a quasiment pas bougé. Leur nouvelle proposition ne répond aucunement aux attentes des travailleurs qui l’ont rejetée à une large majorité. Les organisations syndicales demandent maintenant aux employeurs de se remettre autour de la table. Afin de donner toutes ses chances à cette nouvelle tentative d’accord, les travailleurs suspendent momentanément leurs actions et ils évalueront la situation la semaine prochaine.