Vous êtes ici

Communiqué de presse

Lundi 18 Septembre 2017, 15:30

Le non-marchand wallon appelle le nouveau gouvernement à respecter ses engagements

Changement de gouvernement, nouveau Ministre, vacances,… Toutes les excuses semblent bonnes pour oublier le secteur du non-marchand wallon. Erreur ! Les travailleurs et les organisations syndicales ne comptent pas s’arrêter là. Nos revendications sont encore d’actualité : plus de pouvoir d’achat, plus d’emplois et de meilleures conditions de travail. Le gouvernement wallon doit respecter les 50.000 travailleurs concernés ainsi que les citoyens wallons car ils sont les premiers bénéficiaires du secteur du non-marchand.

Durant des mois, les travailleurs du non-marchand wallon ont clamé haut et fort l’urgence de dégager un budget pour un accord social dans leur secteur. En effet, le secteur qui regroupe des travailleurs d’horizons très divers tel que la santé, l’aide à la jeunesse, les travailleurs avec un handicap ou encore le socio-culturel, n’a plus conclu le moindre accord depuis 2011. Les 50.000 travailleurs du secteur en pâtissent fortement, notamment en matière de conditions de travail.

Pourtant, notre mobilisation avait porté ses fruits. Sous l’impulsion du front commun syndical, le précédent gouvernement s’était engagé à libérer un budget dès 2018 ainsi que 30 millions € récurrents à partir de 2020.
Et depuis ? Chute du gouvernement, nouveau Ministre, vacances,… Nos demandes restaient lettres mortes. Mais notre dernière initiative semble porter ses fruits : le gouvernement nous recevra mi-octobre.

Rendez-vous confirmé… Mais engagement encore à concrétiser. A suivre, donc.