Vous êtes ici

Actualité

Mardi 27 Septembre 2016, 14:00

Matériaux de construction - La santé doit être une priorité absolue

Le congrès des matériaux de construction regroupait les délégués des secteurs des briqueteries, tuileries et du fibrociment. Les délégués avaient pour objectif de dresser le bilan des quatre années écoulées d’un point de vue socio-économique. Ils se sont aussi penchés sur les résultats des élections sociales et sur les négociations pour le renouvellement des CCT. Il a également été question du thème des libertés syndicales.

Quelles entreprises ?

Le fibrociment compte 2 entreprises de production : Eternit/Promat et SVK. Les briques sont produites par quelques entreprises dont Wienerberger et Vandersanden qui dominent le marché. Quant aux tuiles, elles sont fabriquées sur deux sites en Belgique, à Pottelberg et Aalbeke, tous deux aux mains de Wienerberger. Pour Herman Baele, secrétaire fédéral en charge du secteur, il ne faut pas s’attendre à de grandes améliorations: « Il ne faut plus s'attendre au développement de ces secteurs et en particulier celui des tuileries. Le niveau d'emploi va continuer à se dégrader » .

Du point de vue socio-économique, et alors que les secteurs sont globalement en forte reprise depuis la crise de 2008 et que les chiffres d’affaires sont en hausse, les travailleurs sont loin d’en bénéficier. Pour Philippe Misplon, économiste à la Centrale Générale – FGTB, le constat est sans appel: « La part des bénéfices est en hausse constante alors que la part des salaires est, à l'inverse, en constante diminution.»

Les patrons face à leurs responsabilités

Eddy Devlieger est délégué et pour lui, les inquiétudes sont réelles : «Quand j’ai commencé à travailler, presque tout se faisait à la main, mais aujourd’hui, tout a changé». En effet, l’évolution des exigences en matières de sécurité et de durabilité dans la construction entrainent des modes de fabrications différents, l’utilisation de nouvelles matières premières. 

Les travailleurs inhalent de plus en plus de poussière. On parle de silicate, silice cristalline, quartz ce qui entraine de graves problèmes pulmonaires. Lors du congrès, les délégués ont décidé d’interpeller les employeurs pour qu’ils prennent leurs responsabilités en la matière. En outre, la campagne poussières de quartz sera relancée et de s’associer à la campagne « silice cristalline » menée pour les travailleurs du verre.

Merci Rik

Il s’agissait également du dernier congrès professionnel pour Rik Desmet qui a passé le flambeau à Herman Baele. Ce dernier a retracé les faits les plus marquants de la longue carrière de Rik au service des militants tant au niveau de la régionale de Brugge qu’au niveau fédéral. C’est sous les applaudissements chaleureux des délégués que Rik reçu quelques souvenirs. Nous souhaitons à Rik plein succès dans sa nouvelle vie.

Les photos du congrès professionnel