Vous êtes ici

Actualité

Mardi 28 Novembre 2017, 10:45

Pas de place pour la discrimination dans l’industrie du béton

Lutter contre les inégalités, respecter la diversité et mettre l’accent sur le respect de l’autre. Tels sont les engagements adoptés par l’industrie du béton pour lutter contre la discrimination dans le secteur.

Engager un nouveau travailleur sur base de sa couleur de peau, promouvoir un travailleur en fonction de son origine sociale ou uniquement offrir des formations aux jeunes travailleurs,… Ces exemples de discrimination sont malheureusement bien réels dans certaines entreprises. En tant que syndicat, nous luttons contre les inégalités et nous opposons à toute forme de rejet sur base du sexe, de l’origine, de l’âge, de la religion ou de la santé.

Comment pouvons-nous mener ce combat au sein de nos secteurs ? Afin d’y répondre, le secteur de l’industrie du béton a réalisé un code de non-discrimination. Selon Andrea Della Vecchia (Secrétaire fédéral en charge du secteur), « ce code est la fondation solide pour mettre en place des politiques du personnel favorisant la diversité ». La lutte contre les inégalités ne se limite évidemment pas à l’industrie du béton. Toutefois, la motivation des représentants syndicaux et patronaux du secteur a été un moteur pour pouvoir aboutir à ce texte. « Nous espérons qu’il sera source d’inspiration tant au sein des entreprises du secteur que d’autres ».

La non-discrimination dans le règlement de travail

Afin de mener à bien la réflexion au sein des entreprises, le Fonds social de l’industrie du béton est à disposition des représentants syndicaux et patronaux. De plus, dans le cadre de la lutte contre la discrimination, Unia, le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme, a développé une formation gratuite en ligne destinée au monde du travail. Rendez-vous sur www.ediv.be pour découvrir cet outil. C’est une source fiable d’arguments pour nos délégués qui souhaitent aborder le sujet au sein de leur entreprise.

La formation dans l’industrie du béton : vos délégués impliqués

 

Une CCT formation vient d’être conclue au sein du secteur. Celle-ci augmente progressivement le nombre moyen de jours de formation dont bénéficient les travailleurs. La convention prévoit aussi que les délégués soient consultés dans l’organisation de ces formations. N’hésitez pas à en parler dans vos entreprises.