Vous êtes ici

Actualité

Mercredi 25 Octobre 2017, 10:15

Quelles conséquences pour le travailleur lors du passage à l'heure d'hiver ?

Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 octobre, nous basculerons vers l'heure d'hiver. Ce qui signifie qu'à 3 heures du matin, nous reculerons d'une heure. Certains se réjouissent à l'idée de dormir une heure de plus mais ce passage à l'heure d'hiver a pour conséquence que les travailleurs de nuit devront prester une heure de plus. Mais sont-ils justement rémunérés lors de ce changement d'heure?

Jetons avant tout un œil à la règle en vigueur. Si le travailleur assurait déjà un poste de nuit 6 mois plus tôt lors du passage à l'heure d'été, il avait à l'époque été payé pour 8 heures de travail en ayant presté 7 heures. Lors du passage à l'heure d'hiver, le travailleur sera dès lors rémunéré pour 8 heures de travail là où il en prestera 9. Ce système permet un retour à l'équilibre.

Si ce n'est pas le même travailleur qui est concerné par le changement d'heure, la règle d'application est la suivante :

  • Le travailleur qui preste 9h suite au changement d'heure d'hiver sera payé pour ses 9 heures.
  • Le travailleur qui preste 7h de travail lors du changement d'heure d'été percevra un salaire de 8 heures. Il reçoit donc 1h de plus que ce qu'il a presté.

Règlement d'entreprise

Attention toutefois, certaines entreprises ont leur propre règlement pour le passage à l'heure d'hiver ou à l'heure d'été. Pour savoir ce qu'il en est par chez vous, contactez votre délégué syndical ou votre régionale.

L'heure d'hiver et d'été ont été introduites afin d'économiser l'énergie. Mais on ne sait pas déterminer si le sytème a un réel impact. Entre-temps, il est de plus en plus critiqué pour son impact négatif sur notre santé. Le Parlement européen travaille donc sur une résolution afin d'abolir les heures d'été et d'hiver.

La CCT sur la règlementation heure d'hiver