Vous êtes ici

Actualité

Mercredi 18 Octobre 2017, 9:45

Semaine de l'intérimaire - A travail égal, salaire égal

Des chocolats à la Noël, un petit cadeau à l’occasion du mariage mais aussi une assurance hospitalisation ou des chèques-repas… Voici un petit aperçu des avantages qui, même lorsqu’ils sont offerts aux travailleurs fixes de l’entreprise, passent encore trop souvent sous le nez des travailleurs intérimaires.

Dans le cadre de sa semaine d’actions pour les droits des travailleurs intérimaires, la FGTB souhaitait pouvoir chiffrer de manière plus précise le manque à gagner pour eux et ainsi exiger la réparation de cette injustice. Pour cela, nous avons demandé à plus de 500 délégués de dresser la liste des avantages généralement accordés dans leur entreprise et de nous dire si ceux-ci le sont également aux intérimaires. Le constat est édifiant : dans les cas extrêmes, les intérimaires peuvent perdre jusqu’à 91€ d’avantages par semaine. Soit 364€ par mois.

Afin de mettre en avant cette injustice, nous avons organisé une action ludique ce mercredi 18 octobre à Bruxelles.

Plus d'information sur le travail intérimaire sur notre site droitsdesintérimaires.be

Télécharger le tract de la semaine de l'intérimaire

Quelques témoignages

"Je travaille comme intérimaire depuis quelques mois et je n’ai jamais reçu de chèques-repas alors que les travailleurs fixes en reçoivent. Ce n’est que 3,75 € par jour de travail, mais ça reste un vol."

"Tous les avantages comme les cadeaux et les réductions dans le magasin de l’usine sont réservés aux travailleurs fixes, tout comme la prime de productivité."

"Je n’ai pas pu me faire vacciner gratuitement contre la grippe."