Vous êtes ici

Négociation sectorielle

Mardi 11 Juillet 2017, 10:30

Technologies orthopédiques: projet d'accord

Les négociations sectorielles au sein des Technologies orthopédiques (CP 340) ont permis d’aboutir à un projet d’accord sectoriel. Le projet d’accord prévoit de développer le pouvoir d’achat et la réduction collective du temps de travail au sein du secteur.

Détails: 

-   Pouvoir d’achat – Ouvriers :

  • Augmentation des salaires horaires bruts de 0,10 € à partir du 1er octobre 2017.
  • Prime unique brut de 150 € pour compenser les 3 premiers trimestres de 2017.
  • + 115 € dans l’éco-chèque afin d’harmoniser à 250 € (comme les employés) ou équivalence.

-   Pouvoir d’achat – Employés: équivalence en brut.

-   Réduction collective du temps de travail :

  • Un jour de congé supplémentaire pour les travailleurs de plus de 50 ans.
  • Harmonisation ouvriers-employés avec la mise en place du système suivant :
    • De 5 à 9 ans d’ancienneté : 1 jour
    • De 10 à 14 ans d’ancienneté : 2 jours
    • De 15 à 19 ans d’ancienneté : 3 jours
    • De 20 à 24 ans d’ancienneté : 4 jours
    • De 25 à 29 ans d’ancienneté : 5 jours

Le système actuel reste en vigueur pour les ouvriers en service au 31/12/2017.

  • RCC : 33-35-40 ans de carrière.
  • Crédit-temps fin de carrières à 55 ans / Crédit-temps avec motif : mi-temps ou temps plein.

Le banc patronal disposait des revendications suivantes:

  • Flexibilité : passer de 100 à 360 heures volontaires
  • Indexation annuelle de tous les salaires
  • Fonds de sécurité d’existence : harmonisation des cotisations

Le front commun syndical a rejeté avec succès ces revendications.

Conclusions:

- En matière de flexibilité, le banc patronal nous a informé qu’il recourra à la commission paritaire pour introduire de nouveaux régimes de travail (base légal : loi du 17 mars 1987). Principale motivation évoquée : permettre exceptionnellement le travail du week-end. A suivre donc.

- Indexation : maintien du système trimestriel pour les ouvriers (avec possibilité d’indexation négative). Pour le 1er octobre 2017, nous nous accorderons au sein du secteur sur le montant exact des salaires sectoriels.

- Actuellement, les cotisations patronales au Fonds de sécurité d’existence sont différentes entre ouvriers et employés alors que les avantages sectoriels sont identiques pour l’ensemble des travailleurs. Par conséquent, des réunions au sein du Fonds seront programmées afin d’uniformiser ces cotisations. Dans ce cadre, nous tiendrons également compte de la probable augmentation de la prime syndicale.

Téléchargez ici le protocole d'accord