Vous êtes ici

Actualité

Lundi 26 Juin 2017, 13:45

Travail soutenable dans la chimie: c'est possible avec un plan démographie

Dans la chimie, un fonds démographie a vu le jour. Il permet aux entreprises d’introduire un plan d’actions concrètes pour rendre le travail soutenable. Plusieurs plans ont été conclu dans quelques entreprises. Nous avons interviewé deux délégués sur le quoi, pourquoi et comment.

Kristof Vanden Berghe, délégué chez EOC, et Wouter Knops, délégué chez Innovia, ont conclu un plan démographie dans leur entreprise.

EOC fabrique des produits semi-finis. On y travaille dans un système à trois équipes et le travail y est encore très physique. Innovia produit du film plastique. Les travailleurs travaillent dans un système à feu continu.

Comment le plan démographie est-il arrivé sur la table?

Wouter: Le gouvernement a décidé que nous allions travailler plus longtemps, il est presque impossible de recourir à la prépension (RCC), et l’âge pour la fin de carrière a augmenté. Mais entretemps, on se rend compte que les travailleurs ont de plus en plus de difficultés : plus de maladies, troubles du sommeil à cause du système en feu continu,… Il était donc urgent de prendre des mesures pour rendre le travail plus soutenable.

Kristof: nous avions la même motivation. Dans notre entreprise, il y a même certaines personnes qui craignent de ne pas pouvoir prendre leur pension.

Quelles mesures ont été prises dans votre entreprise?

Kristof: Tous les travailleurs reçoivent un jour de congé supplémentaire à partir de 45 ans. Les coûts engendrés sont entièrement subsidiés par le fonds démographie. D’autre part, des formations supplémentaires seront organisées. Nous avons obtenu un autre jour de congé supplémentaire à 50, 53, 55 et 57 ans. Une partie des coûts est financée par le fonds démographie, le reste par l’employeur lui-même.

Votre employeur était-il ouvert à la discussion concernant le travail soutenable?

Kristof: Toutes  les entreprises participent au financement du fonds démographie. Nous avons donc dit à notre employeur : “Comme vous devez de toute façon alimenter le fonds, nous ferions donc mieux d’introduire un plan avec des mesures qui profitent aux travailleurs »

Wouter: Notre patron n’a pas non plus rechigné à discuter du plan démographie. Mais il est venu avec d’autres mesures. Il voulait organiser des formations via le fonds. Mais ces formations, il est déjà obligé de les organiser. Mais pour nous, les choses étaient claires : nous voulions réellement prendre des mesures qui rendent le travail plus soutenable.

Quelles ont été les réactions des travailleurs?

Kristof: Nous avons reçu de nombreuses réactions positives de la part des travailleurs. La FGTB a pris les devants dans ces négociations et nous avons été assistés d’un expert du syndicat. Nous avons conscience qu’un jour de congé supplémentaire, ce n’est qu’un petit pas, mais c’est un pas dans la bonne direction.

Wouter: Chez nous, les travailleurs étaient aussi très heureux. Nous avons prévu d’évaluer le plan après un an et de faire des ajustement en cas de besoin.

Travail plus soutenable dans votre entreprise?

Toutes les entreprises du secteur de la chimie peuvent introduire un plan démographie auprès du fonds démographie. Les PME sans représentation syndicale peuvent aussi y avoir recours. Un plan peut toujours être négocié avec les employeurs.

Vous voulez vous y mettre? Vous trouverez plus d’info sur notre site.