Vous êtes ici

Négociation sectorielle

Mardi 8 Décembre 2015, 11:45

Un nouvel accord dans les secteurs du tabac, du cinéma et de la construction

Les secteurs du tabac, du cinéma et de la construction sont eux aussi parvenus à conclure leurs conventions collectives de travail (CCT). Vous trouverez ci-dessous les principaux points.

Une meilleure représentation dans la Construction

En raison des limitations imposées par le gouvernement, l’amélioration du pouvoir d’achat reste limitée. A partir de 2016, il y aura une augmentation du salaire horaire brut de 0.5 %. Des éco-chèques d’une valeur de 100 € seront attribués ou tout autre avantage similaire.

L’accent est également mis sur le travail soutenable. Il n’y aura pas d’élargissement de la flexibilité. Les emplois de fin de carrière deviennent accessibles dès 55 ans. Les démarches seront entreprises afin d’obtenir la reconnaissance de certains métiers comme métiers lourds et permettre l’accès à la pension anticipée.

La lutte contre le dumping social reste prioritaire pour les partenaires sociaux. Les mesures prévues par le ‘Plan pour une concurrence loyale’ seront mises en œuvre.

Enfin, le dernier point porte sur le nouveau statut des délégués syndicaux. La représentation syndicale sera élargie, avec des suppléants. Les délégués auront plus de marge de manœuvre et plus d’informations. Les travailleurs de la construction seront donc mieux représentés et défendus. En conséquence de quoi, il n’y aura pas d’élections sociales dans le secteur. Le nombre de délégués sera attribué comme avant, en fonction du nombre d’affiliés de chaque syndicat.

L’ancienneté récompensée dans le tabac

La CCT dans le tabac prévoit une augmentation salariale et une meilleure indemnisation en cas de chômage temporaire. Des primes d’ancienneté seront attribuées après 25 et 35 ans d’ancienneté. Après 39 ans de service, les travailleurs obtiennent un dixième jour de congé en plus. Pour la pension complémentaire, le minimum épargné passe à 500 euros net par an. 

Les primes d’équipes seront uniformisées pour toutes les catégories. Notons aussi une augmentation substantielle de la prime de départ.

Salaires et éco-chèques en hausse dans le cinéma

La nouvelle CCT dans le cinéma est synonyme d’augmentation de tous les salaires. Les salaires horaires augmentent de 0,08 euro, soit 13,17 euros par mois. Les éco-chèques augmentent de 65 euros, ou tout autre avantage similaire. La prime syndicale pour 2016 passe à 130 euros.

Dès l’âge de 45 ans, les travailleurs bénéficient d’un jour de congé supplémentaire et deux jours dès 50 ans. Les travailleurs qui peuvent justifier une carrière longue ou un métier lourd bénéficient dès 55 ans d’un emploi de fin de carrière. Toutes les formes possibles de RCC (les anciennes prépensions) peuvent être exploitées.