Vous êtes ici

L'entreprise

Mardi 23 Février 2016

Pas encore de nouvelles du rapport annuel du SIPP ?

Si vous êtes membre du CPPT, vous devriez avoir reçu le rapport annuel du service interne de prévention et de protection au travail. Dans le cas contraire, il est temps de tirer la sonnette d'alarme. Celui-ci doit être remis au plus tard 15 jours avant la réunion du mois de février. 

Pourquoi ce rapport est-il si important ?

Ce rapport contient des informations rassemblées par les services internes pour la prévention et la protection au travail. Il permet au CPPT d'évaluer le bien-être au sein de l’entreprise. Chaque année, le conseiller en prévention du service interne PPT doit rédiger un rapport pour que le CPPT puisse évaluer le bien-être au sein de l’entreprise et s'assurer du bon fonctionnement du service de prévention. Le rapport contient plusieurs types d’informations :

  • administratives
  • des données importantes en matière d’accidents du travail ou sur le chemin du travail,
  • la sécurité et la santé des travailleurs,
  • prévention de la charge psychosociale au travail,
  • les initiatives prises par rapport à la formation en matière de bien-être au travail
  • et le thème principal : le plan d'action annuel.

A l’aide de ce rapport annuel, les membres du CPPT ont la possibilité d'analyser le rapport et d'y apporter d'éventuelles adaptations au cours de la réunion du mois de février.

Dès que l’employeur et le CPPT ont approuvé le rapport, la version définitive doit être envoyée avant le 1er avril à la direction régionale du Contrôle du bien-être au travail.

Plus d’info sur le site du SPF
Organe compétent :
  • CPPT - Comité pour la Prévention et la Protection au Travail