Vous êtes ici

I love Index

L’index, c’est quoi ?

L’indexation automatique des salaires et des allocations sociales est un système unique.

Grâce à l’index, nos salaires et allocations sociales suivent l’évolution des prix d’une série de biens et services que nous consommons. Si ces prix augmentent, l’index augmente ainsi que nos salaires et allocations sociales.

Lorsque l’index augmente et dépasse un certain plafond, nos salaires augmentent automatiquement. C’est ce que nous appelons l’adaptation de l’index.

Nous avons ainsi la garantie de pouvoir continuer à acheter les mêmes produits avec notre salaire.

Notre index n’est donc pas une augmentation de salaire. Il veille juste à ce que notre pouvoir d’achat ne diminue pas.

Quelques mots-clefs pour y voir plus clair

  • Indexation : l'index ou l'indice des prix à la consommation reflète l'évolution des prix d'un certain nombre de produits et de services. Si les prix des produits et des services augmentent, l'index suit cette hausse. Lorsque l'index dépasse un certain niveau, les salaires sont automatiquement adaptés à l'index.
    L'indexation automatique s'applique aux salaires des secteurs public et privé, mais aussi aux allocations sociales (pensions, chômage, allocations familiales, revenu d’intégration, etc.).

  • Inflation : Il s'agit du phénomène de la hausse généralisée des prix. Ce qui entraine une diminution de la valeur de la monnaie. Nous pouvons l'observer dans notre économie, les prix du pain, du café, de la viande, des moyens de transport, des habitations, ont tendance à augmenter. Mais, à la différence des prix qui sont tirés vers le haut, les salaires ne suivent pas de la même manière. D'où l'importance de l'indexation !

  • Panier de l'index : C'est le nom donné à ce que l'on appelle l'indice des prix à la consommation. Il permet de mesurer l'évolution des prix des principaux biens de consommation.

  • Indice-pivot : Il s'agit de l'indice à atteindre pour qu'une adaptation des salaires ait lieu. La plupart du temps, cet indice est fixé à 2%. On calcule l'évolution de l'indice-santé moyen des quatre mois écoulés, s'il atteint ou dépasse cet indice-pivot, les salaires augmentent d'un pourcentage déterminé.

  • Indice-santé : version "light" du panier de la ménagère dont on retire le tabac, l'alcool et les carburants. C'est l'indice qui est utilisé pour l'indexation des salaires. Si l'indice-santé dépasse ce que l'on appelle l'indice -pivot, les salaires sont indexés ainsi que les loyers.

L’index en chiffres

L'indice des prix et l'indice santé mois par mois

La partie gauche du tableau (fond orange) reprend les chiffres de l'indice des prix toutes catégories.

La partie droite (fond rouge) reprend les chiffres de l'indice santé, utilisé pour l'indexation des salaires. Précisons que l'on utilise la moyenne quadrimestrielle de l'index.

Les chiffres repris sur fond pointillé sont les estimations fournies chaque début de mois par le bureau du plan.

Les données sous forme de graphiques

Les données du tableau ci-dessus sont également reprises sous forme de graphiques que nous mettons régulièrement à jour:

Les estimations du Bureau du Plan sont représentées par la partie pâle pour ce qui concerne le graphique de l'évolution de l'index, et les pointillés pour le graphique inflation.

L'index dans les secteur

Ce qu'il faut savoir, c'est que ce mécanisme diffère en fonction du secteur. Voici un récapitulatif des mécanismes des secteurs qui ressortent de la Centrale Générale de la FGTB. Le mécanisme propre à votre secteur est déterminé dans les conventions sectorielles. Selon le secteur, les indexations sont prévues tous les mois, tous les ans ou en fonction du dépassement de l'indice pivot.

Echéances fixes

Mensuelle
Trimestrielle
Biannuelle
Annuelle
Pétrole (CP 117) Construction (CP 124) Nettoyage (CP 121) Récupération de produits divers (CP 142.04)
Fabriques de ciment (CP 106.01) Commerce du bois (CP 125.03) Transformation du papier (CP 136)
Scieries (CP 125.02) Production du papier (CP 129)
Tabac (CP 133)
Exploitations forestières (CP 125.01)
Ameublement et transformation (CP 126)
Tuilleries (CP 113.04)
Cuir (CP 128)

Indice pivot à atteindre ou à dépasser

Auxiliaire ouvriers (CP 100) Carrières (CP 102) Chimie (CP 116)
Briqueteries (CP 114) Céramique (CP 113) Cinéma (CP 303.03)
Coiffure, fitness et soins de beauté (CP 314) Enseignement libre (CP 152) Gardiennage (CP 317)
Grossistes et répartiteurs de médicaments (CP 321) Industrie du béton (CP 106.06) Pompes-funèbres (CP 320)
Industrie graphique (CP 130) Récupération du papier (CP 142.03) ETA - Wallonie & Communauté germanophone (CP 327.03)
ETA - Bruxelles (CP 327.02) Enseignement libre (CP 152) Titres-services (CP 322.01)
Industrie du verre (CP 115) Gestion d'immeubles  (CP 323)

Pour connaitre les subtilités relatives à votre secteur, n’hésitez pas à consulter votre page sectorielle.

L’index décortiqué sur le site de la FGTB

Le saut d’index vous fait perdre 2% de salaire jusqu’à la fin de votre carrière. Il suffit d’un calcul rapide sur base de votre salaire annuel imposable pour 2014 et votre âge, pour avoir une idée de l’ampleur de votre perte.

Veuillez compléter correctement les champs.


Saut index vol

Cela fait plusieurs mois déjà que nous nous insurgeons avec force contre le saut d’index. Le gouvernement fait la sourde oreille. Et à présent, ce sont les travailleurs qui commencent à en ressentir les effets. Et pour cause, depuis mai, le saut d’index est notamment devenu une réalité pour quatre secteurs de la Centrale Générale-FGTB. 

Les systèmes d’indexation des salaires varient en fonction des secteurs. Pour certains, l’indexation se fait tous les mois, pour d’autres, tous les trimestres ou encore une fois par an. D’autres secteurs utilisent l’indice pivot. Cela signifie que les salaires sont indexés lorsque l’indice augmente par exemple de 0,5 %, 1 % ou 2 %.

Mais quel que soit le système d’application, tôt ou tard, le saut d’index aura lieu pour tout le monde, quel que soit le secteur. Vous aussi, au final, vous perdrez 2 %.

Pour la Centrale Générale-FGTB, vingt secteurs sont touchés en juillet

Travailleurs

Régime

Index prévu Index "partiel"

Diamant (CP 324)

8100 trav

pivot 2%

2%
Gardiennage (CP 317) 14.000 trav pivot 2% 2%
Textile (CP 120) 15.3000 ouv pivot 2% 2%
Briqueteries (CP 114) 1.200 ouv pivot 0,5% 0,5%
Production de papier (CP 129) 2.500 ouv semestriel

reél: 0,19%
sans blocage : 0,51%

Transformation papier (CP 136) 7.000 ouv semestriel

reél: 0,19%
sans blocage : 0,51%

Nettoyage (CP 121) 51.000 ouv semestriel

reél: 0,44%
sans blocage : 0,82%

Cuir (CP 128) 730 ouv trimestriel

reél: 0,10%
sans blocage: 0,43%

Production de bois (CP 125) 3650 ouv trimestriel

reél: 0,03%
sans blocage: 0,28%

Construction (CP 124) 150.000 ouv trimestriel

reél: 0,0497%
sans blocage: 0,298%

Technologies Orthopédiques (CP 340) 1225 trav trimestriel

reél: 0,10%
sans blocage: 0,43%

Tuileries (SCP 113.04) 300 ouv trimestriel

reél: 0,12%
sans blocage: 0,43%

Pétrole (CP 117) 1500 arb mensuel

1er juillet: 0,11%
cumulatif: 0,43%

Fabrique de ciment (SCP 106.01) 1000 ouv mensuel

1er juillet: 0,11%
cumulatif: 0,43%

Tabac 1100 ouv trimestriel

réel : 0,9%

sans blocage : 

Titres services (SCP 322.01) 150.000 ouv Pivot 2% 2% op 01.08

Services de santé (CP 330)

Socio-profit

500.000 trav

Pivot 2%

2%

impact au 1.7 ou 1.8, suivant le secteur

 
ETA (CP 327)
gezinszorg, aides familiales (CP 318)
Etablissements et services d’éducation et d’hébergement (CP 319)
socio-culturele (CP 329)
non profit francophone et germanophone (PC 332)
non-profit Vlaanderen (CP 331)

Pour la Centrale Générale-FGTB, trois secteurs sont touchés en juin.

Les fabriques de ciment (CP 106.01) 

0,14% (indexation mensuelle) (cumul avec mai = 0,32%)  1000 travailleurs 
Le pétrole (CP 117)  0,14% (indexation mensuelle) (cumul avec mai = 0,32%) 1500 travailleurs
La récupération de textile (CP 142.02) 2% (l’indice pivot aurait dû être dépassé en mai 2015) 1000 travailleurs

Pour la Centrale Générale-FGTB, trois secteurs sont touchés en juin.

Les fabriques de ciment (CP 106.01) 

0,14% (indexation mensuelle) (cumul avec mai = 0,32%)  1000 travailleurs 
Le pétrole (CP 117)  0,14% (indexation mensuelle) (cumul avec mai = 0,32%) 1500 travailleurs
La récupération de textile (CP 142.02) 2% (l’indice pivot aurait dû être dépassé en mai 2015) 1000 travailleurs

Pour la Centrale Générale-FGTB, quatre secteurs sont touchés en mai.

Coiffure et soins de beauté (CP 314)

2% (l’indice pivot aurait dû être dépassé en avril)  16.000 travailleurs
Industrie graphique (CP 130) 2 % (l’indice pivot aurait dû être dépassé en avril) 8.200 travailleurs
Industrie du pétrole (CP 117) 0,18% (indexation mensuelle)  1.500 travailleurs
Fabrique ciment (CP 106.01) 0,18% (indexation mensuelle)  1.000 travailleurs
Communiqués de presse · Publié le 27 Octobre 2015, 11:15

Le lundi 26 octobre, la FGTB, la CSC et la CGSLB introduisent un recours contre le saut d’index auprès de la Cour constitutionnelle. Lire la suite

Communiqués de presse · Publié le 30 Juin 2015, 13:00

Les médias avaient déjà annoncé que le saut d’index allait frapper un grand nombre de secteurs à la date du 1er juillet en raison du dépassement de l’indice pivot. Mais la situation est bien plus... Lire la suite

Communiqués de presse · Publié le 29 Juin 2015, 12:00

Plus de 7 millions d’allocataires sociaux, de travailleurs et de fonctionnaires perdent aujourd’hui et pour toujours 2% de pouvoir d’achat. Lire la suite

Actualité · Publié le 13 Mai 2015, 13:45

Vous avez maintenant la possibilité de remplir votre déclaration fiscale 2015. Nous vous invitons à profiter de l’occasion pour effectuer un rapide calcul très révélateur de la perte financière... Lire la suite

Points de vue · Publié le 8 Mai 2015, 14:30

Notre prospérité se porte bien, mais jamais encore les richesses n’ont été réparties de manière aussi inéquitable. Que sommes-nous si de moins en moins de riches ont toujours plus tandis que de... Lire la suite

Actualité · Publié le 15 Avril 2015, 16:00

Oui, nous nous opposons encore avec force au saut d’index et cela continuera, même si le gouvernement de droite parvient un jour à transposer ce vol en loi. Lire la suite

Actualité · Publié le 20 Mars 2015, 10:30

Signez la pétition du front commun pour marquer votre opposition au saut d'index et votre soutien à une justice sociale et fiscale. Lire la suite

Communiqués de presse · Publié le 3 Mars 2015, 10:30

Il est erroné de penser que le saut d’index ne fera que très peu de dégâts. Le gouvernement de droite et le patronat veulent faire croire que cette mesure sera quasi indolore et que celle-ci, en... Lire la suite

Actualité · Publié le 18 Février 2015, 12:15

Quand il est question des salaires et des allocations sociales, le gouvernement Michel veut imposer de force un saut d’index. Mais quand il s’agit des loyers, là,  plus question de saut d’index. Lire la suite

Points de vue · Publié le 9 Février 2015, 11:45

Il semblerait que pour le gouvernement Michel, soutenu par les patrons, s’attaquer aux travailleurs et allocataires sociaux soit devenu la priorité absolue. Lire la suite

Pages