Vous êtes ici

 

14/03/2018 (Jour entier)

Equal Pay Day 2018

L’égalité salariale n’est toujours pas une réalité en Belgique. Voilà la raison pour laquelle zij-kant, le mouvement féministe progressiste et la FGTB organisent chaque année un Equal Pay Day. Durant cette journée d'actions et de sensibilisation, nous revendiquons l’égalité salariale entre hommes et femmes.

La date de l'Equal Pay Day correspond au jour qui marque la durée nécessaire à une femme pour gagner ce qu’un homme a déjà gagné au bout de l’année précédente. Pour 2018, cette date tombe le 14 mars. Autrement dit: les femmes travaillent jusqu'à 73 jours (20% de 365 jours) de plus pour le même salaire. Si l’écart salarial diminue – et les femmes doivent par conséquent travailler moins longtemps pour gagner la même chose que les hommes - Equal Pay Day tombera plus tôt dans l’année. Par contre, si l’écart salarial s’agrandit, Equal Pay Day tombera plus tard.

La campagne 2018 met l'accent sur les retaites des femmes. Elles sont 25% moins élevées que celles des hommes. C'est la conséquence directe de l'écart salarial, qui s'élève toujours à 20% concernant les salaires bruts mensuels dans le secteur privé.

Les temps partiels responsables de l'écart salarial

Les statistiques officielles démontrent que le travail à temps partiel est un facteur déterminant dans l’écart salarial. Si nous éliminons ce facteur, les femmes gagnent seulement 5% de moins que les hommes. Rappelons qu'une grande majorité de femmes travaillent à temps partiel car elles n’ont pas d’autre choix pour combiner leur vie privée et leur vie professionnelle ou simplement parce qu’elles ne trouvent pas de travail à temps plein.

Quelles solutions?

Pour mettre un terme à cet inégalité salariale, la FGTB et zij-kant plaident pour un système de réduction collective du temps de travail, afin d’attaquer les difficultés de combiner le travail et la vie privée. Seul un système collectif peut garantir à tout le monde, hommes et femmes, les mêmes opportunités afin de construire une carrière. 

Ensuite, nous pensons qu’un congé de maternité et de paternité entièrement dédommagés, une obligation et une prolongation de ce congé de paternité et une réforme du congé parental à l’instar du système suédois - qui stimule les deux parents à partager équitablement les soins -, enlèvent les obstacles des femmes au marché de l’emploi. Au final, il nous semble essentiel d’assurer l’application correcte et complète de la loi de 2012 contre l’inégalité salariale.

Sensibilisation le 14 mars

  • La FGTB sera présente à la gare de Bruxelles-Central de 7h à 9h pour une distribution de tracts et de pièces en chocolat.
  • Colloque "A travail égal, salaire égal" de 9h à 13h - Grande salle CGSP – Place Fontainas 9-11 – 1000 Bruxelles. Plus d'info