Prendre ses congés restants rapidement ou risquer de les perdre

Suite à la crise sanitaire, certains travailleurs n’ont pas eu la possibilité de prendre leurs congés. La fin de l’année approche à grands pas et il devient chaque jour un peu plus difficile d’avoir la possibilité de les placer. Il faut savoir que si vous ne prenez pas vos congés, ils seront tout bonnement perdus. Ces congés, vous les avez plus que jamais mérités. Il est donc essentiel de rapidement faire valoir vos droits. 

L’activité économique reprenant ses droits après une période maussade, certains employeurs rechignent à accorder les congés à leurs travailleurs car la production doit être maintenue voire même accrue. Ils invitent dès lors leurs travailleurs à faire preuve de patience.

Distinguer congés légaux et extra-légaux

Il faut savoir qu’il y a obligation pour un travailleur de prendre tous ses congés légaux avant le 31 décembre 2020 sans quoi, ils sont définitivement perdus. Les congés « extra-légaux » peuvent éventuellement être reportés à l’année suivante sous certaines conditions.

Les employeurs, eux, ont l’obligation de permettre à leur travailleurs de prendre leurs jours de vacances annuelles avant la fin de l’année. Dans le cas contraire ils encourent des sanctions pénales.

Comment procéder ?

Alors quand placer vos jours de congés ? Combien de jours d’affilée pouvez-vous placer ? Les modalités de prise de congés ont déterminées de « commun accord » avec l’employeur. Ce dernier ne peut pas vous imposer les dates mais il en va de même en ce qui vous concerne. Mettez-vous donc à table avec votre employeur pour trouver un compromis satisfaisant.

Nous vous conseillons dès maintenant de vérifier le nombre de congés légaux qu’il vous reste et de contacter votre employeur pour établir un planning de prise de congé. S’il ne réagit pas ou refuse de vous parler, envoyez-lui un mail ou un courrier qui prouvera que vous lui avez demandé des congés. 

En cas de problème ou pour toute question, n’hésitez pas à prendre contact avec votre délégué syndical ou votre section régionale.