COVID-19 : Reconnaissance comme maladie professionnelle pour les secteurs cruciaux

Grâce à la pression syndicale FEDRIS étend la reconnaissance de la COVID-19 comme maladie professionnelle aux travailleurs des secteurs cruciaux et essentiels si les conditions de travail ou la nature des activités professionnelles exercées ont régulièrement rendu impossible de conserver une distance de 1,5m dans les contacts avec d’autres personnes, lors de la période de confinement national du 18 mars au 17 mai 2020.

La reconnaissance comme maladie professionnelle est intéressante pour la victime car la compensation financière est supérieure à la simple allocation INAMI : remboursement ticket modérateur, indemnité maladie plus élevée (90% du salaire), indemnité en cas d’incapacité de travail permanente. Une intervention financière est également prévue pour les proches parents en cas de décès tragique.

Si vous n'appartenez pas à un de ces secteurs, vous pouvez toujours introduire une demande d'indemnisation auprès de Fedris, mais la probabilité d'obtenir une reconnaissance comme victime du COVID-19 est plus faible. En effet, vous devez prouver que vous avez contracté la maladie dans le cadre de vos activités professionnelles et non dans d'autres circonstances.