Emplois d'atterrissage

Le gouvernement actuel a sévèrement coupé dans la réglementation "emplois d'atterrissage". Pour autant, les syndicats sont parvenus à prévoir encore des possibilités sur le plan interprofessionnel permettant à des travailleurs d’interrompre ou de réduire temporairement leur carrière.

Les emplois d’atterrissage sont des régimes permettant, à partir de 55 ans, de travailler soit à mi‐temps, soit à raison d’une réduction d’1/5ème. Ces mesures sont également disponibles pour les employés de la CP 200 si l’on compte une carrière de 35 ans. Pour cette interruption de carrière à raison d’1/5ème à partir de 55 ans, le travailleur reçoit par ailleurs une prime supplémentaire du fonds social en plus des 4/5èmes de salaire et de l’allocation de l’ONEm. Son montant s’élève à présent à € 70,66 et cette allocation est indexée tous les ans en date du 1er janvier.

Contactez votre délégué ou votre section pour vous assurer de l'applicabilité.