Résultats de l’enquête concernant le télétravail – le nouveau mode de travail plaît aux travailleurs

La crise du coronavirus s’est traduite, ces derniers mois, par une forte augmentation du télétravail et cela se produira probablement plus régulièrement à l’avenir. Via une enquête numérique, la FGTB Chimie et la FGTB Pétrole ont souhaité savoir comment nos membres vivent le télétravail. Les expériences sont-elles positives ou est-ce que ce mode de travail présente également des aspects négatifs ?

 

Quelques constatations :
  • 92% des employés ont télétravaillé pendant la crise du coronavirus ;
  • 75% sont encore en télétravail, et ce au minimum en régime partiel ;
  • Pour 2 employés sur 3, le télétravail était une nouvelle expérience. Ces travailleurs n’avaient encore jamais eu l’occasion de travailler à la maison.

95%



Moins de stress, plus de productivité

L’expérience du télétravail est positive. 95% des travailleurs souhaitent pouvoir télétravailler de façon structurelle à l’avenir et ce au moins 1 jour par semaine. Plus de la moitié des travailleurs indiquent ressentir moins de stress et être plus productifs quand ils télétravaillent. Nous ne pouvons cependant pas être aveugles au fait que 1 travailleur sur 3 signale qu’il est difficile d’avoir un bon équilibre travail-vie privée, ce qui n’est pas surprenant quand on voit que 4 travailleurs sur 10 prestent plus d’heures en télétravail que sur le lieu de travail.

+1/2

 

Le télétravail n’en est qu’à ses débuts

Le télétravail a été instauré en un rien de temps dans beaucoup d’entreprises en raison de la crise du coronavirus. A cause de cette promptitude, un nombre d’aspects sont mal réglés dans beaucoup d’entreprises. Plus de 7 travailleurs sur 10 signalent que l’employeur ne consacre pas d’attention à l’aspect ergonomique du télétravail. L’indemnité de télétravail pour les frais encourus (téléphone, internet, consommation d’énergie) est également rarement payée.

7/10

Voilà une mission pour les interlocuteurs sociaux du secteur pour que le télétravail devienne un succès. Un cadre sectoriel pour le télétravail s’impose, avec des dispositions claires concernant l’ergonomie, le remboursement des frais, le temps de travail, … mais également avec de l’attention pour le bien-être des travailleurs.