Petit chômage

Pour certaines circonstances d’ordre privé (des événements familiaux - décès, mariages, naissances - ou des obligations civiles), vous avez le droit de vous absenter de votre travail tout en conservant votre salaire. C’est ce qu’on appelle les jours de « petit chômage » ou « congés de circonstances ». 

Raison du congé Durée
Votre mariage 3 jours
Mariage d’un membre de votre famille proche Le jour même
Ordination ou entrée au couvent d’un membre de votre famille proche Le jour même
Naissance d’un enfant (congé de paternité) 10 jours (dont 7 indemnisés par la mutuelle)
Adoption d’un enfant (congé d’adoption) 6 semaines pour un enfant de moins de 3 ans
4 semaines pour un enfant entre 3 et 8 ans
(3 jours à charge de l’employeur. Les autres jours sont indemnisés à 82% du salaire plafonné. Le montant max. de l’allocation = € 107,91)
Décès de votre conjoint, de votre enfant ou de son conjoint, votre père/mère, votre beau-père/belle-mère 3 jours, entre le décès et l’enterrement
Décès d’un membre de la famille proche domicilié chez vous 2 jours, entre le décès et l’enterrement
Décès d’un membre de la famille proche Le jour de l’enterrement
Communion solennelle ou Fête de la jeunesse laïque de votre enfant

1 jour

si celle-ci tombe un dimanche, un jour férié ou un jour habituel d'inactivité :  le congé est reporté sur le jour habituel d'activité suivant ou précédant l'événement

Participation à un conseil de famille 1 jour max.
Séjour comme :
•    milicien dans un centre de recrutement ou dans un hôpital militaire
•    objecteur de conscience au service de santé administratif ou dans un établissement hospitalier désigné
3 jours max.
Participation à un jury, convocation comme témoin devant les tribunaux ou comparution personnelle ordonnée par la juridiction du travail 5 jours max.
Exercice des fonctions d’assesseur

Le temps nécessaire, avec un max. de 5 jours

 

Ce sont les motifs (circonstances) les plus fréquent(e)s en matière de petit chômage. En outre, d’autres circonstances donnent droit au petit chômage. 

Contactez votre représentant syndical ou votre section CG locale pour plus d’infos.