Prime de fin d'année

Qui a droit à une prime de fin d'année ?

Tous les travailleurs du secteur ont droit à une prime de fin d'année à condition d'avoir travaillé au moins 32 jours ou jours assimilés (maladie, journées de formation,…) dans la période entre le 1e juillet de l'année précédente et le 30 juin de l'année en cours. On appelle cette période la période de référence.

Quel montant ?

Depuis 2009, les travailleurs du secteur reçoivent une prime de fin d'année représentant 9 % du salaire brut payé durant la période de référence (du 1e juillet de l'année précédente au 30 juin de l'année en cours). Cela correspond donc au salaire d'un mois complet. Si le montant est inférieur à € 25, il n'y a pas de paiement.

Comment la prime de fin d'année est-elle payée ?

En décembre, les travailleurs reçoivent un formulaire du Fonds de Sécurité d'Existence.

Ce document contient des informations sur le salaire brut pendant la période de référence, sur les jours de travail, les jours assimilés, la prime de fin d'année brute, les retenues fiscales et sociales, le montant net de la prime, le numéro du compte sur lequel la prime doit être versée, etc.

L'attestation de prime de fin d'année doit être rentrée le plus rapidement possible auprès du bureau régional ou lors des permanences. La Centrale Générale vous assure un paiement rapide et correct de votre prime.