Prime de fin d’année

Pour qui ? La prime de fin d’année est accordée dans les ETA à tous les travailleurs (ouvriers, employés, valides et moins valides).

Calcul. La prime de fin d’année se compose de deux parties, une partie fixe et une partie variable :

  • partie fixe : 104,24 € (montant 2017) indexés ;
  • partie variable : 4% du salaire brut, sur base des jours prestés entre le 1er décembre et le 30 novembre.

Montant minimum 

  • dans tous les cas, vous avez droit à l’intégralité de la partie fixe.
  • dans tous les cas, vous avez droit au tiers de la partie variable. (calculée sur prestations complètes en fonction de votre régime de travail) 

Cas particuliers :

  • si vous êtes travailleur à temps partiel : le montant est adapté en fonction de votre temps de travail ;
  • si vous êtes malade depuis plus de 6 mois : seuls les 6 premiers mois sont pris en compte pour la partie variable ;
  • si vous êtes licencié pendant la période d’essai ou pour faute grave, vous perdez le droit à la prime de fin d’année.

Assimilation pour le calcul

Certains jours d’absence sont considérés comme des jours prestés: congé de paternité/maternité, chômage temporaire, formations professionnelles et syndicales; missions syndicales; repos compensatoires; jours de «petit chômage».

Les aides à l’emploi sont également prises en compte dans le calcul de la partie variable.

Quand est payée la prime de fin d’année?

La prime de fin d’année est payée au plus tard le 31 janvier de l’année qui suit la période de référence (ex : prime 2016 payée pour  le 31/01/2017 au plus tard).