Petit chômage

Vous pouvez être absent(e) de votre travail, tout en maintenant votre salaire, pour certains événements familiaux ou diverses obligations. Ce sont les principales dispositions en matière de petit chômage. A côté cela, d'autres circonstances donnent droit au petit chômage. Prenez contact avec votre délégué ou votre permanent régional pour plus d'informations.

Evénement Nombre de jours
Naissance de l’enfant de l'ouvrier 10 jours (3 payés par l'employeur, 7 par la mutuelle)
Mariage de l'ouvrier

3 jours (à choisir par le travailleur dans la semaine où se situe l’événement ou dans la semaine suivante)

Si vous concluez d’abord un accord de cohabitation légale, il y a la possibilité de prendre un jour de congé de petit chômage et de prendre les 2 jours restants à l’occasion du mariage.

 

Mariage de l'enfant (adoptif) de l'ouvrier, de ses (beaux-frères et (belles-)sœurs, des (beaux-)parents, de son (petit-)enfant 1 jour
Adoption d'un enfant
  • 6 semaines si moins de trois ans
  • 4 semaines si plus de trois ans
Décès du conjoint, d'un enfant (adoptif). 5 jours à choisir par le travailleur pendant la période à dater du jour du décès et qui se termine quatorze jours après les funérailles.
Décès des (beaux-)parents 3 jours à choisir par le travailleur pendant la période à dater du jour du décès et qui se termine quatorze jours après les funérailles
Décès (demi-)frères et sœurs, (beaux-) frères et (belles-)sœurs, grands-parents, gendres et brus de l'ouvrier
  • 2 jours s'ils habitent chez l'ouvrier
  • 1 jour s'ils n'habitent pas chez l'ouvrier

Remarques:

  • Dans le cas d’évènements se produisant dans la famille du partenaire, les travailleurs cohabitant légalement avec leur partenaire ont les mêmes droits au petit-chômage que les travailleurs mariés.
  • Contactez votre délégué syndical ou votre section syndicale afin d’obtenir la liste complète de petit chômage.