Congé pour des raisons impérieuses

Certains évènements comme la maladie, l’accident ou l’hospitalisation d’un enfant, du conjoint, un incendie de la maison, une catastrophe naturelle donnent droit à un congé pour raison impérieuse, à raison de maximum 10 jours par an. Ces jours ne sont pas rémunérés, sauf si c’est prévu dans l’entreprise.

A partir du 1er décembre 2021, un jour de congé familial est payé par l’employeur en cas d’hospitalisation d’un enfant ou du conjoint habitant sous le même toit que l’ouvrier. L’ouvrier doit fournir une attestation de l’hospitalisation.