Congé pour des raisons impérieuses

Certains évènements comme par exemple la maladie, l’accident ou l’hospitalisation d’un enfant, du conjoint, un incendie de la maison, une catastrophe naturelle donnent droit à un congé pour raison impérieuse, à raison de maximum 10 jours par an. Ces jours ne sont pas rémunérés, sauf si c’est prévu dans l’entreprise.