Vous êtes ici

Actualité

Lundi 16 Octobre 2017, 14:15

Appel à la solidarité envers les travailleurs de deux maisons d’éducation en grève

26ème jour de grève pour l’ASBL Mistral (Liège), 20ème jour pour l’ASBL la Résidence l’Elysée (Tournai). Les travailleurs de ces deux institutions du secteur des Maisons d’éducation et d’hébergement (SCP 319.02) refusent de baisser les bras devant l’ingérence de leur direction. Nous appelons nos militants à soutenir ces travailleurs.

C’est du jamais vu dans un secteur où le social et l’humain sont soi-disant des valeurs fondamentales. Dans deux institutions de la SCP 319.02, les travailleurs ont dû se mettre en grève pour s’opposer aux plans de leur direction.

A Mistral, le personnel et les parents des résidents réagissent au licenciement pour pseudo faute grave d’un délégué syndical, éducateur comptant 19 ans d’ancienneté. Il s’agit d’un règlement de compte de la direction envers un délégué syndical qui a osé s’opposer aux méthodes de fonctionnement de sa direction, au nom des travailleurs.

A la Résidence l’Elysée, le directeur de l’ASBL mais aussi « actionnaire principal », notamment de la société commerciale propriétaire du lieu d’hébergement, veut licencier 9 éducateurs temps plein sur 28 pour les remplacer par 16 temps partiels, alors qu’aucune raison économique ne le justifie. Il refuse de négocier avec les syndicats et use de tous les moyens possibles pour déstabiliser les grévistes.

Si les travailleurs en grève se battent avec une telle détermination, c’est qu’ils sont convaincus qu’au-delà du préjudice social qu’ils auraient à subir, ce sont les personnes handicapées dont ils ont la charge qui feront les frais des décisions inacceptables de ces employeurs peu scrupuleux.
Vous pouvez les aider dans leur combat. Pour ce faire, un fonds de grève et un compte ont été ouverts pour chacune des institutions. Vous pouvez marquer votre solidarité en faisant un don, laissé à votre appréciation.

  • ASBL MISTRAL (36 travailleurs) : BE50 132 5493863 18
  • Résidence l’Elysée (44 travailleurs) : BE11 1325 4938 9348.

Les fonds récoltés serviront intégralement à compléter l’indemnité de grève afin de limiter l’impact financier pour ces travailleurs qui mènent une grève exceptionnellement longue, mais tellement légitime.

D'autre part, une action de solidarité en front commun est organisée le 26 octobre 2017 à 10h devant les portes du cabinet de la ministre Greoli, vice-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Rendez-vous place des Célestines, 1 à Namur. Nous appelerons le gouvernement wallon à prendre sans plus tarder toutes les mesures qui s'imposent pour empêcher ces promoteurs financiers d'ouvrir des maisons en Wallonie.

Ensemble, on est plus forts.